London ! Fashion Week – AH17-18

La perspective un peu abstraite du Brexit n’a pas entamé l’énergie créative de Londres, bien au contraire. Les designers britanniques positivent à fond et signent une fashion-week carrément emballante.

 

Satin : le nouveau velours

Londres a tourné la page du velours et joue désormais la carte du satin, fluide et flottant. Souvent coupées en asymétrie, les grandes ampleurs satinées glissent sur le corps et accompagnent le mouvement.

A noter, cette saison, satin rime avec total-look monochrome… ou en camaïeu. Il peut s’accompagner d’une autre matière en duo mais traitée dans la même palette de couleur. Désormais, le satin sort du ghetto evening et découvre enfin la lumière du jour.

Qu’est-ce que tu dis ??

Suite à la récente actualité politique, les slogans et messages ont fleuri un peu partout sur les silhouettes des défilés, de nombreux designers ayant fait acte de fashion-militantisme.

Mais à Londres, on a détourné l’idée en jouant sur le slogan mignon et fun, débarrassé de toute forme de revendication, pour en faire un truc pop et marrant. Oh-so-British !

 

Métallisé, toujours

A Londres, les surfaces métallisées prennent des tournures inattendues, parfois visionnaires. Si la référence au soir reste évidente, d’autres options plus hybrides prennent le relais. Les plus intéressantes consistent à questionner le rapport du métallisé avec d’autres matières associés.

Il s’agit aussi de décliner les différentes options de matière : sequins, enductions, lamé…
Si l’argent reste encore massivement présent, la présence de métallisations colorées offre une alternative.

Graphic-trip

Soyons clair, la mode de designer, ça sert à ça : oser les télescopages inattendus, les associations improbables, les motifs qui grincent… surtout à Londres !

 

Thomas Zylberman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *