Paris aura bouclé le cycle infernal des fashion weeks dans une atmosphère fort peu estivale, bien souvent sous la pluie, faisant ainsi écho à des collections souvent ombrageuses ou des shows en extérieurs qui ont dû subir les aléas du climat. Une ambiance très parisienne donc : peu de couleurs, des proportions affirmées, une avant-garde à l’assaut du luxe… à moins d’ailleurs que ça ne soit l’inverse ! En tout cas, la montée en gamme et en chic des griffes « disruptives » est bien réelle, tandis que certaines grandes maisons n’hésitent pas à prendre des risques créatifs, ce qui rebat les cartes de façon à nous tenir en haleine.
Voici les points saillants qu’il faut retenir de cette semaine parisienne :

BLACK DRAMA

A l’image du thème Marée Noire de Marine Serre, l’humeur était parfois carrément dark sur les podiums. Vernis, lustré, luisant, fascinant… du noir donc, éternellement parisien, et qui n’est pas sans rappeler la fin des 90’s et le passage au nouveau siècle.

Marine Serre

Sacai

Rokh

Balenciaga

DENTELLE DE CARACTÈRE

Toujours pas de couleur, mais l’émergence d’un certain érotisme repensé, avec le retour de la dentelle sur les podiums, souvent travaillée en référence à l’univers de la lingerie-corsetterie. Une allure à la fois sombre et sensuelle, au caractère bien trempé.

Alexander Mc Queen

Koché

Loewe

Olivier Theyskens

DESIGNER’S DENIM

Le jeans ne cesse de fasciner les créateurs et les grandes maisons, cette saison plus que jamais. Chez Givenchy et Dior il est proposé en mode acid-wash façon tachiste, tandis qu’il joue les effets néo-vintage chez Celine ou Stella McCartney.

Givenchy

Dior

Celine

Stella McCartney

NÉO 70’S

Au moins aussi récurrent que le denim, le look néo-70’s semble être une obsession toute parisienne. Si Celine et Saint Laurent en proposent une version très littérale, Vuitton et Miu Miu se livrent à une réinterprétation distanciée et edgy assez réjouissante.

Celine

Saint-Laurent

Louis Vuitton

Miu Miu

HUBLOTS

C’est le gimmick de la saison, on le trouve travaillé aussi bien sur des robes, des tuniques que sur des petits pulls en maille près du corps. Un détail particulièrement légitime dans des maisons comme Courrèges ou Paco Rabanne, au regard de leur patrimoine stylistique.

Courrèges

Paco Rabanne

Off-White

Balmain

BERMUDA

Et oui, après le retour de la jupe-culotte c’était à prévoir : le retour du bermuda nous pendait au nez, voilà c’est fait. Et plus il est chic, mieux c’est ! Une nouvelle manière d’exprimer le costume et le total look, du jour jusqu’au soir.

Rochas

Chanel

Givenchy

Saint-Laurent

VERT ANIS

C’était le rayon de lumière de cette fashion week, focus sur le vert anisé presque luciole. Traité principalement sur des matières souples et soyeuses, parfois en légère transparence, il incarne parfaitement notre thème Divagations.

Carlin

Rochas

Valentino

Kwaidan Editions

ELAN

C’est l’une de nos tendances phares de la saison; son esprit dynamique et tonique a réussi à émerger de cette fashion week parfois un peu automnale. Alors, vive le printemps, son énergie positive et sa vitalité avec Elan, qui fait le lien entre influences sporty et design contemporain.

Carlin

Faith Connexion

Issey Miyake

Off-White

THOMAS ZYLBERMAN
Senior Designer Women’s RTW

contact us

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.