On a rarement vu aussi peu de floraux dans une fashion-week londonienne, heureusement que Richard Quinn et Erdem étaient là pour couvrir de fleurs les podiums. Les perspectives incertaines de l’économie britannique y seraient-elles pour quelque chose ? Qu’on se rassure, la fashion week londonienne reste l’une des plus excitantes et des plus créatives du calendrier. Les télescopages entre jour et soir, l’usage de la soierie et de la draperie, le travail des couleurs et des volumes, tout cela mérite l’éclairage de Carlin Creative :

RED & FRIENDS 

Le rouge et le rose vont-ils ensemble ? Cette question lancinante taraude les garde-robes depuis plusieurs générations et nous avons enfin la réponse : ça dépend. Si c’est du Yves Saint Laurent vintage, la réponse est oui les yeux fermés. Quand il s’agit de mode britannique… c’est plus risqué évidement, rapport au gouffre culturel qui nous sépare en termes de culture de la couleur. Au fait, le rouge et le mauve vont-ils ensemble ?

Christopher Kane

Emilia Wickstead

Victoria Beckham

HELMUT LANG REVIVAL

L’ironie de la chose, c’est que si la griffe Helmut Lang défile à New York, son influence est très palpable sur les podiums londoniens, qui ne sont pas particulièrement reconnus pour le minimalisme et la sobriété, et pourtant. L’aube des années 2000 devient la nouvelle étape du « decades revival » et donne le ton d’une mode épurée et urbaine.

Burberry

Ports 1961

Victoria Beckham

PAN ASYMÉTRIQUE

Si vous apercevez quelque chose qui pend d’un côté, un panneau de tissu qui flotte sur la droite, une manche trop longue… pas de panique, c’est normal : il s’agit tout simplement de la nouvelle allure imaginée par les créateurs londoniens. La symétrie, c’est ennuyeux, alors pour donner du mouvement à la silhouette on joue sur un surplus d’ampleur basculée d’un côté, ce qui contribue à dynamiser l’allure et la démarche.

Emilia Wickstead

J.W Anderson

Roland Mouret

BUSTE SOULIGNÉ

Corsets et bustiers soulignent la silhouette, quel que soit le type de mode : sporty chez Burberry, tailored chez Chalayan, disruptif chez Fashion East… tous les avatars du bustier sont bienvenus, qu’ils soient intégrés au vêtement ou en superposition. A noter également l’étendue des possibilités en termes de matière, ce qui contribue à renouveler ce gimmick mode très récurrent sur ces dernières saisons.

Burberry

Chalayan

Fashion East

BRITISH BRITISHNESS

Les losanges façon Argyle revisité et les carreaux tartans se répondent, les uns en version maille et les autres en version chaîne & trame ; de quoi s’habiller de pied en cap avec ce que la tradition britannique textile nous offre de meilleur depuis toujours. Oui on peut associer les deux. Et oui, le total look est recommandé.

Preen By T.Bregazzi

Pringle of Scotland

Ashley Williams

PLUMES D’autruche

Cette saison, les traditionnelles fleurs anglaises étant moins utilisées, il a bien fallu trouver autre chose pour égayer l’automne-hiver prochain, eh bien ce sera la plume d’autruche, parfaitement, en masse ou en finition, en uni ou en version multicolore… Mary Katranzou en fait le fer-de-lance de sa collection et nous livre une démonstration éblouissante sur ses possibilités.

Huishan Zhang

Peter Piloto

Mary Katrantzou

Retrouvez-nous très vite pour la fashion-week de Milan !

THOMAS ZYLBERMAN
Senior Designer Women’s RTW

contact us

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.