NOS ENTREPRISES FRANÇAISES ONT DU TALENT

Arnaud Gonnet, PDG de Gosto, plateforme de distribution de mobilier de bureau, nous éclaire sur les nouveaux enjeux de ce secteur. 

Edith Keller – PDG du Groupe Carlin International : Bonjour Arnaud, quels ont été les impacts immédiats du Covid sur votre activité ?

Arnaud Gonnet – PDG de Gosto : Nous avons la chance de travailler avec toutes les tailles d’entreprises. Nous avons senti un ralentissement brutal dans les grands groupes qui ont souvent privilégié le télétravail, mais les PME, TPE, TPI ont continué à investir dans le matériel de bureau. Bien sûr, dans un premier temps, nous avons eu à trouver des solutions pour assurer la protection des salariés, notamment des cloisons de séparation, mais cette demande faiblit depuis plusieurs mois déjà.

Arnaud Gonnet – PDG de Gosto

E.K : Hormis les produits liés à la protection, avez-vous eu des produits stars ?

A.G : Sans aucun doute, le fauteuil ! Les salariés en télétravail ont vite ressenti la nécessité de s’équiper d’un fauteuil ergonomique. De nombreuses entreprises ont alors investi pour leurs salariés. Il est à noter que, sur ce produit, toutes les fonctionnalités qui apportent plus de confort sont hautement appréciés, et nous constatons une augmentation du prix moyen d’achat sur cette catégorie. La prise en compte de l’ergonomie pour un meilleur confort devient primordiale !

E.K : Quelle incidence a eu le télétravail sur votre business ?

A.G : Une accélération de deux tendances :

  • La recherche du bien-être et de convivialité. En effet, il faut faire revenir les salariés dans l’entreprise. Beaucoup ont souffert d’isolement, et pour relancer le business, il faut créer un esprit de cohésion. D’ailleurs il faut noter que les acheteurs de nos produits sont de plus en plus rattachés aux RH. L’espace travail reflète l’état d’esprit de l’entreprise.
  • La valorisation de la notion de liberté. Travailler comme je veux en fonction de mes occupations du moment, sur un canapé, sur une table haute, dans une boxe … Nous constatons l’acceptation de ces nouveaux usages dans l’entreprise et par conséquence de nouveaux besoins dans l’aménagement des espaces de travail. Par exemple, nous n’avons jamais autant vendu de canapés, de boxes, ni de bureaux modulables en hauteur et inclinables.

Gosto

E.K : Pensez-vous développer des lignes spécifiques qui soient plus aptes à s’intégrer dans un lieu privé tout en restant ergonomiques et fonctionnelles ?

A.G : Je ne pense pas développer de produits spécifiques, car je pense que, majoritairement, les salariés reviendront dans l’entreprise, notamment en province. À Paris, c’est un peu différent. Le gain télétravail est très évident, pour l’entreprise, en raison des coûts des loyers, et pour les salariés, en terme d’efficacité, notamment pour ceux qui ont de longs temps de transport. Cependant, l’esthétisme de nos produits est de plus en plus travaillé et rejoint les tendances de décoration. Le mixte privé / entreprise sera donc plus évident.

E.K : Les espaces de co-working ont-ils des demandes spécifiques ?

A.G : La conception de ces lieux influencent les entreprises. Des lieux moins figés, des combinaisons plus libres, le modulable est omniprésent pour une adaptation à toutes les nouvelles attitudes des salariés.

E.K : Tout le secteur du textile, que vous connaissez bien, milite pour des pratiques durables et éthiques. Comment cela se traduit-il dans votre secteur ?

A.G : La durabilité est un enjeu clé. Nous constatons que les choix de nos clients se portent davantage vers le meilleur rapport qualité/prix, et moins sur l’entrée de gamme systématique, notamment pour les assises. Par contre, nous commençons à développer des plateaux dans des matériaux éco-conçus mais sommes très vite confrontés aux problèmes du prix !

E.K : Quels sont aujourd’hui les plus fortes attentes de vos consommateurs ?

A.G : Les basiques de bon sens : confort, ergonomie, praticité, fonctionnalité. Les nouvelles tendances : convivialité, modularité, esthétisme, durabilité.

Gosto

E.K : Comment gérez-vous la montée en puissance du digital et la dématérialisation des bureaux ?

A.G : La dématérialisation à entrainé plus d’esthétisme, plus d’espace disponible, moins d’archivage dans de vilaines armoires, au profit de jolis espaces de partage. Bien sûr, nous avons fait un gros travail pour intégrer toute la connectique dans nos produits.

E.K : Pour finir sur une question de style, quid de la couleur ? Va-t-on enfin voir émerger de nouvelles teintes ?

A.G : Nous pouvons noter que, majoritairement, le blanc et le noir restent prioritaires. Mais sur les pièces « conviviales » comme les boxes ou les canapés, nous observons une percée des pastels, des vieux roses, des céladons et des beiges qui remplacent les taupes. Aujourd’hui, certaines entreprises, nous demandent de développer leurs couleurs « corporate. »

Gosto

E.K : Merci pour toutes ces réponses, qui nous promettent de multiples solutions pour plus de bien-être sur notre lieu de travail, plus de liberté, et donc assurément, plus d’efficacité !

Pour en savoir plus sur le mobilier de bureaux Gosto, rendez-vous sur leur site internet et sur leur blog.

EDITH KELLER
PDG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.