Benoît Boulet, Directeur Général – Cotting

Après une double formation d’Ingénieur à l’INSA Lyon et du Mastère Entrepreneurs à HEC Paris, le parcours professionnel de Benoît Boulet se résume en 3 étapes. La direction de sites industriels, la direction commerciale, puis la suite logique de direction générale.

Il a travaillé dans des secteurs très variés : la fonderie pour l’industrie automobile, la blanchisserie industrielle, l’industrie de l’ameublement, la logistique contractuelle, l’économie circulaire des produits électroniques, l’assurance ou encore le e-commerce. Il a également un parcours international, ayant vécu 12 ans hors de France, et ayant dirigé des sociétés dans 7 pays.

Benoit Boulet a rejoint le groupe Cotting en 2020.

Interview de    , en partenariat avec  ,

réalisée pour .

  

Qu’est-ce qui vous fait vous lever le matin ?

Le plaisir de mener les équipes de Cotting à écrire un nouveau chapitre de son histoire de près de 75 ans. Le goût pour notre métier à la fois industriel, exigeant et quasi artisanal. La fierté d’inventer, fabriquer et vendre à nos clients des produits à la fois beaux, utiles et durables dans le temps.

En quelques mots, quelle est votre philosophie / vision de l’avenir ?

Notre vision est de développer Cotting par la croissance interne et externe, sur nos 5 secteurs, et sur nos pays cibles. Nous sommes présents sur l’automobile & transport, l’ameublement collectif & contract, la maroquinerie, la santé & les vêtements de protection, et le nautisme. Nous visons en priorité un développement sur l’Europe, à commencer par la France, l’Allemagne et l’Italie, qui sont nos plus gros marchés. Nous axons notre différenciation à travers l’innovation à forte valeur ajoutée, des produits durables dans le temps et éco-responsables, et le service apporté à nos clients.
Pour atteindre cette vision, nous avons la chance d’avoir le soutien de notre actionnaire Duroc AB.

Cotting

Que vous a appris 2020 ?

2020 nous a appris la résilience et nous a confortés dans notre volonté d’être diversifiés. Plastibert a été épargnée par la crise de la COVID grâce son portefeuille diversifié. Griffine a été d’avantage impactée, en particulier sur le secteur automobile. Nos équipes ont fait preuve d’une grande capacité de résilience pour trouver des solutions et traverser cet orage. Nous sortirons renforcés de cette crise.

Quel est votre prochain grand challenge ?

Mon principal challenge est de mener l’ambitieux plan de transformation de Cotting, qui est un véritable diamant brut à polir. C’est d’abord un challenge humain, qui consiste à mener une équipe en partie renouvelée, et une organisation alignée au service de nos ambitions.

Quelles idées / expériences souhaiteriez-vous partager avec vos pairs ?

Cotting a fortement accéléré le renouvellement de ses collections, avec l’avènement en 2020 du Flanel, en 2021 du Bakero et d’une nouvelle gamme d’ici la fin de l’année dont nous dévoilerons bientôt le nom. 3 nouvelles gammes en 18 mois, et l’objectif de sortir 1 une nouveauté par an.

Votre prochaine innovation ?

Nous annoncerons également d’ici l’été une innovation majeure qui vise le segment haut de gamme : automobile, maroquinerie et ameublement.

ACTUALITÉS

Ne manquez pas notre intervention Parole d’Expert disponible sur Eh! Online, la plateforme du salon EquipHotel !

“Les 4 aspirations clés à suivre pour des expériences clients réussies”

CARLIN CREATIVE x EQUIPHOTEL

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.