Edith Keller – PDG du Groupe Carlin International : Bonjour Clémence Mourouvin, j’ai eu le plaisir de faire votre connaissance lors des rencontres Hotel & Lodge Meetings & Awards, votre intervention enthousiaste, m’a donné envie d’en savoir plus. Pouvez-vous nous présenter Club Faune Voyages ?

Clémence Mourouvin – Directrice Marketing et Développement : Nous sommes un tour opérateur qui organise des voyages haut de gamme sur mesure, à travers le monde, depuis 1985. Notre objectif : comprendre parfaitement les attentes de nos clients, et leur proposer des programmes totalement adaptés à leurs valeurs et envies sur l’une de nos 120 destinations. Pour ce faire nous garantissons à nos voyageurs : un conseiller dédié, expert de la destination choisie ; des adresses confidentielles, rencontres authentiques et expériences inédites à vivre auprès de partenaires engagés ; une conciergerie francophone et une assistance 24h/24 à destination.

Clémence Mourouvin – Directrice Marketing et Développement chez Club Faunes Voyages

E.K : Par qui le club a-t’il été fondé ? 

C.M : Sylvie Bernon, ma belle-mère et son frère. Passionnés de nature et d’Afrique, ils ont vécu sur le continent et ont développé des camps en collaboration étroite avec les collectivités locales. En rentrant à Paris, ils décident de monter leur agence pour partager leur passion du voyage. Au fil des années, Sylvie agrandit son équipe, tout en s’attachant à conserver une société à taille humaine. Elle s’entoure de passionnés du voyage, ayant une grande expertise terrain et enrichit sa production pour proposer des voyages cousus main à travers le monde.

E.K : Quelles sont vos spécificités ?

C.M : Nous souhaitons permettre à nos voyageurs de voyager loin au plus près de leurs émotions. Aussi, une grande partie de notre travail consiste à dénicher ce qui fera du voyage de notre client un moment inoubliable, et vraiment unique. Nous cherchons à nous éloigner de tous les sentiers battus, et avons une vraie force de propositions exclusives, parfois inattendues, toujours marquantes.

Nour El Nil

E.K : Comment vous assurez-vous de cette exclusivité ?

C.M : En passant une grande partie de notre temps sur le terrain à la rencontre de nos partenaires et guides. Seule une relation de confiance, et à long terme avec nos partenaires, qui ont à cœur de valoriser leur pays, leur passion, leur culture, nous permet de garantir à nos voyageurs des expériences exclusives et inédites.
Ces voyages nous permettent de renforcer nos liens avec nos partenaires, de développer notre réseau à destination et d’affiner notre production en créant, ensemble, une offre sur mesure répondant aux attentes de notre clientèle. La découverte de lieux inspirés, adresses confidentielles, ainsi que la mise en place d’expériences authentiques et inédites font partie intégrante du travail de nos 8 conseillers voyage. Ces voyages de terrain sont également l’occasion de rappeler nos exigences à nos partenaires pour assurer à nos voyageurs un service haut de gamme sur place. Par ailleurs, nous passons plusieurs heures avec nos clients pour bien définir leurs centres d’intérêts, avant de leur faire une proposition qui sera adaptable à chaque instant.

E.K : Quelles évolutions avez-vous repérées dans les demandes de vos clients ?

C.M : Nous avons une clientèle fidèle ! Ce que nous pouvons noter ces dernières années, c’est un attrait de plus en plus fort pour la culture au sens large : la compréhension en profondeur de l’histoire d’un lieu, les rites d’une tribu, les comportements des animaux … Notre clientèle haut de gamme cherche davantage à être dans le vécu que dans l’avoir. De manière générale on voit apparaitre de nouvelles tendances fortes sur le marché du tourisme de luxe :

  • Le respect de l’environnement et des traditions locales orientent plus que jamais le choix du touriste de luxe, qui porte un intérêt tout particulier à l’écologie ;
  • le « retour aux sources », c’est-à-dire à ce qui est premier, authentique, naturel, est au centre de la demande ;
  • le besoin de calme, d’intimité, de ressourcement se fait particulièrement sentir.

Pour répondre à ces attentes, nous présentons à nos clients, des historiens, des conservateurs, des écologues, qui partagent leur savoir.

L’exclusivité et le rapport humain privilégiés, sont aussi des valeurs montantes : une rencontre avec un chef pour visiter un marché et ensuite cuisiner avec lui des mets locaux, ou bien un diner avec la famille qui vous reçoit et vous raconte son histoire, ou encore la découverte d’un métier d’exception grâce à un artisan. 
À cela s’ajoute des hébergements d’exception, de petite capacité, parfaitement intégrés à l’environnement et mariant habilement luxe et nature : camp de toile privatif au milieu du bush africain, finca du bout du monde au cœur de la Patagonie, exploitation coloniale agricole sur l’île oubliée de Principe …

Eolo Patagonia

Pour vous donner deux exemples concrets …

Le Cambodge

Nos voyageurs pourront découvrir des fouilles archéologiques menées par des archéologues de l’école française de l’Extrême Orient sur le site d’Angkor

Temple d’Angkor Wat au Cambodge – James Wheeler (Unsplash)

Le Kenya

Ils découvriront le bush africain depuis un camp de toile privatisé à leur attention et participeront à une opération de sauvegarde des rhinocéros blancs dans la réserve de Kifaru : opération d’écornage.

Somalisa Expeditions

E.K : La notion d’éco-tourisme est-elle plus prégnante qu’avant Covid ?

C.M : Nous travaillons depuis toujours avec des partenaires « porteurs de projets de conservation », qui valorisent un tourisme responsable et s’attachent à la protection de l’environnement en collaboration étroite avec les collectivités locales. Une approche qui permet à nos voyageurs d’être acteurs du changement. En proposant à nos clients des voyages sur-mesure et exclusifs (peu de volume, structure de petites capacités …) notre empreinte est forcément faible.
De plus, nos clients privilégient peu de voyages, mais inoubliables.

E.K : Quel est le profil de votre clientèle ? 

C.M : Majoritairement les plus de 50 ans francophones. Nous avons également une clientèle plus jeune pour laquelle nous organisons des voyages de noce et qui reviennent vers nous pour des « voyages d’exploration ».

E.K : Quel type de voyage vous demandent-ils pour cet événement exceptionnel ?

C.M : Très souvent une première semaine de découverte, voire de dépassement de soi, randonnées, trekkings… puis une semaine de relax total.
Le format « Bush & Beach » est très demandé : un safari au plus près de la nature au cœur d’une réserve privée pour des expériences exclusives hors des sentiers battus, suivi d’une semaine de détente les pieds dans l’eau dans un cadre idyllique.

E.K : Quel type de voyage est le plus excitant mais le plus difficile à organiser et à satisfaire ?

C.M : Les voyages multi-générations, en famille, il faut satisfaire chaque génération et bien étudier les rythmes et les capacités de chacun. C’est une demande de plus en plus fréquente, car la Covid à renforcé l’envie de partage et d’échange en famille. 

E.K : Y a-t-il a l’heure actuelle un engouement pour une zone géographique en particulier ?

C.M : Pas particulièrement, cependant nous avons développé une offre France durant la Covid qui continue à remporter un bon succès, et l’Europe est aussi assez prisée. Nous notons également un engouement toujours plus fort pour les croisières sur bateaux, essentiellement en privatif, ou sur des embarcations de petite capacité.

Nour El Nil 

E.K : Le covid a-t-il eu d’autres conséquences sur votre métier ?

C.M : Bien sûr, certains de nos partenaires ont dû renoncer à leur activité, car moins aidés qu’en France. De ce fait, il faut rester vigilant pour s’assurer que les compétences soient au rendez-vous et que le service suive. La notion du service est un facteur indispensable pour satisfaire nos clients et cela n’est pas inné, il faut souvent une longue expérience pour le rendre parfait.

E.K : Dans le futur, avez-vous prévu de calculer l’empreinte carbone de vos voyages ?

C.M : Nous sommes une société à taille humaine et souhaitons nous associer à des projets pérennes, dont nous pouvons mesurer les résultats et notre impact.
Nous voulons, à moyen terme, renforcer notre engagement pour la planète en limitant les émissions de CO2 liées à nos voyages. Pour ce faire, nous souhaitons participer à des projets de reforestation permettant de compenser ces émissions négatives. Nous sommes actuellement en recherche du partenaire idéal.

E.K : Et vous Clémence, quel est le voyage de vos rêves ?  

C.M : Les rêves changent… J’ai tendance à dire que le voyage qui vous ressemble aujourd’hui, sera différent demain. Mais j’avoue que mon histoire personnelle me lie à l’Afrique, ses grands espaces, ses peuples et leurs traditions, sa faune unique. Si je devais m’envoler demain, ce serait sûrement pour l’Afrique. Au Botswana plus précisément, pour un safari à cheval au cœur du delta de l’Okavango à vivre depuis un camp de toile niché sur les rives. Le meilleur moyen pour approcher au plus près girafes, éléphants et antilopes !

Macatoo Camp

E.K : Merci Clémence pour votre partage inspirant qui donne vivement l’envie de partir à l’aventure !

Envie de partir avec Club Faune Voyages ?

Club Faune Voyages 

Tel : 01-42-88-31-32  –  Email : tourisme@club-faune.com  –  Site web : www.club-faune.com

EDITH KELLER
CEO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.