Isabelle Pollet – Responsable de Communication Corporate chez ÏDKIDS

Edith Keller – PDG du bureau de tendances Carlin Creative : Depuis près de 25 ans, ÏDKIDS a développé une politique RSE très déterminée, vous proclamez « We act for kids », j’aimerais que tu me parles de vos plus belles réussites. Commençons par les innovations textiles : Vous venez de communiquer sur des tee-shirts durables, peux-tu m’en dire plus ?

Isabelle Pollet – Responsable de Communication Corporate interne et externe chez ÏDKIDS :En effet, nous avons entamé une collaboration avec le CETI (Centre Européen des Textiles Durables) pour mettre au point ce produit innovant car il est composé à 60% de fibres coton issues de vêtements recyclés. C’est une grande première car jusqu’ici il s’agissait d’utiliser les chutes uniquement, la fibre est cardée et filée en France, et les 40 % complémentaires sont en coton bio.

HANNAH – AH20 – COTONUP

E.KCombien de temps a-t-il fallu pour mettre cette technique au point ?

I.P : Plus de 3 ans, grâce à une équipe pluridisciplinaire et le CETI.

Communiqué de presse « Bienvenue au coton recyclé français » – CETI – OKAÏDI

E.K : Réussissez-vous à confectionner ce produit en France ?

I.P : Non, car nous voulons qu’il reste abordable au plus grand nombre, il est manufacturé en Tunisie, avec l’un de nos 40 partenaires sélectionnés sur des critères RSE très stricts.

E.K : Quel est le succès commercial de ce produit qui allie durabilité et style ? 

I.P : Pour l’instant, modeste, car il est malgré tout plus cher que nos essentiels, mais c’est une avancée importante dans notre recherche de produits responsables.

E.K : Vous avez été très précurseurs sur l’usage des polyesters recyclés, notamment dans vos doudounes ultra légères, avez-vous développé ces matières sur d’autres produits ?

I.P : Tous nos rembourrages de manteaux sont aujourd’hui en polyester recyclé, mais également les rembourrages des peluches et jeux d’éveil textiles de notre marque Oxybul – Eveil et jeux.

E.K : Vous commencez à travailler sur les certifications de L’ADEME (Agence de la transition écologique) ?

I.P : Oui, nous voulons pouvoir afficher sur tous nos vêtement leur impact environnemental à moyen terme.

E.K : Quelle est votre politique en matière de relocalisation ? 

I.P : C’est difficile, car nous devons rester accessibles au plus grand nombre, cependant nous avons quelques productions françaises notamment chez Oxybul, sur des jeux de construction sur la filière « french tech » avec « la Joyeuse ».

E.K : Quels sont vos axes de progrès dans l’environnement produits ? 

I.P : Nous connaissons un énorme succès avec ÏDTROC depuis 2016. Nous permettons aux jeunes couples de nous confier jusqu’à 25 produits en magasin, qui seront mis en vente à un tarif déterminé par nos équipes. Si ces produits sont vendus, nos clients reçoivent des bons d’achat du montant pré défini.  Nous assistons dans le cadre de ces opérations à de très beaux moments de partage entre parents.

Nous avons aussi beaucoup travaillé sur nos packagings. Notre objectif : n’utiliser que du carton recyclé et supprimer le plastique.

N’oublions pas non plus notre fondation, qui agit au service de la fragilité de l’enfance partout dans le monde. En effet, nous accompagnons plus de 35 associations et ONG, et nous avons aidé plus de 35 000 enfants.

ÏDTROC Okaïdi campagne automne 2020

J’ai entendu dire qu’ÏDTROC redémarre bientôt chez Okaïdi…

Oui c’est le grand RE-lancement de l’IDTROC chez Okaidi que nos clients attendent avec impatience, après l’annulation des braderies, et un vrai service singulier !

C’est quoi, ÏDTROC ?

C’est le service gratuit de dépôt-vente d’ÏDKIDS des marques Okaïdi, Obaïbi, Oxybul que nous déployons depuis 2016. Cela permet à nos clients membre du programme fidélité de transmettre et renouveler le dressing Okaïdi – Obaïbi, la bibliothèque ou la salle de jeux des enfants, de façon responsable, économique et sans aucun frais ! Le dépôt en une fois de tous les articles fait gagner beaucoup de temps et le magasin se charge de contrôler la qualité, communiquer et vendre les articles ! En plus, le déposant a la possibilité de donner ses invendus et faire une geste solidaire !

Ça débute quand ?

Dès maintenant pour la préparation des articles Okaïdi-Obaïbi, que l’on souhaite revendre afin de les déposer en magasin entre le 16 et 21 octobre pour la France !

Ça se passe où ?

Dans 426 magasins en France, Belgique, Luxembourg, Suisse, Allemagne et Espagne !

Comment ça fonctionne ?

Le client va :

1

Faire le tri de ses plus beaux articles Okaïdi – Obaïbi.

2

Préparer son dépôt via l’application ÏDTROC (en France), ou en retirant son kit d’étiquetage en magasin (à l’international, et toujours possible en France aussi).

3

Étiqueter ses articles.

4

Venir les déposer aux dates prévues : c’est très simple !

Il est ensuite crédité de 100% de ses ventes en carte cadeau. Il peut choisir de récupérer ses invendus ou les donner au Love Bag pour qu’ils soient recyclés !

Et ça marche vraiment ?

Oui : l’année dernière ce sont 340 000 articles Okaïdi-Obaïbi qui ont été revendus via l’ÏDTROC et 80 000 articles invendus qui ont été donné au Love Bag par nos déposants. Au cumul depuis 2016 (ventes + dons), l’ÏDTROC a permis de donner une seconde vie à 750 000 articles Okaïdi – Obaïbi ! Pour chaque déposant, cela représente en moyenne, une carte cadeau de 30€ par participation.

Quoi de neuf cette saison ?

Sur la France nous facilitons le dépôt grâce au lancement de l’appli ÏDTROC ! Depuis la maison, le déposant peut désormais s’inscrire, enregistrer ses articles, imprimer et poser ses étiquettes, suivre ses ventes, retrouver sa carte cadeau et être informé des prochains ÏDTROC ! À l’international, c’est la montée en puissance de l’Espagne puisque 100% des magasins participent cette fois-ci à l’ÏDTROC !

3 arguments pour convaincre ceux qui hésitent ?

J’en ai même 4 ! L’ÏDTROC est le seul service du marché qui permet :

Vider les armoires des enfants en une fois 

Garantir un taux d’écoulement et un prix de revente élevé

Pouvoir faire le don de ses invendus (si le déposant le souhaite)

Le tout en s’appuyant sur un tiers de confiance en local : le magasin !

C’est tout vu ! 🙂

ÏDTROC

E.K : Merci Isabelle, on dirait que ID GROUP est une société qui transforme sa vision en actes forts et engagés. Tu sembles heureuse de participer à ce projet ambitieux. Tu m’en vois absolument ravie, j’aime quand les anciennes de Carlin se réalisent pleinement dans leur job ! 

EDITH KELLER
PDG

contact us

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.