Depuis plusieurs années maintenant, et encore plus dans le contexte actuel, la recherche du bien-être et son évolution est au cœur des problématiques scientifiques mais également des marques. Ce fut donc un privilège pour Carlin de s’entretenir aujourd’hui avec Théo et Jérémy, les deux fondateurs de la start-up HYDRATIS, la nouvelle solution d’accélération d’hydratation, simple, ludique et efficace ! Toute fraîche sur le marché, elle compte bien se faire une place dans le paysage des compléments alimentaires.

Hydratis

Du storytelling...

Stéphanie LU – Responsable commerciale France : Bonjour Théo, bonjour Jérémy ! Tout d’abord, pouvez-vous nous en dire plus sur vous deux?

Théo HEUDE – co-fondateur de HYDRATIS: Bonjour ! Je suis franco-australien, j’ai vécu 11 ans en Australie, mais ai voyagé un peu partout dans le monde (Inde, Belgique) et suis revenu en France il y a peu. J’ai longtemps travaillé dans le secteur  de l’innovation, plutôt dans l’agro-alimentaire.

Jérémy BOUÉ – co-fondateur de HYDRATIS : Pour ma part, j’ai eu un parcours professionnel varié dans l’événementiel puis dans l’immobilier et la promotion où j’y ai fondé ma boîte, une expérience plutôt axée dans la gestion de projets, la stratégie et le management. Nous nous sommes rencontrés il y a 10 ans à Sydney et sommes restés très proches depuis, que ce soit d’un point de vue amical, bien sûr, mais aussi car nous avons toujours eu cet esprit entrepreneurial qui nous liait et l’envie d’un jour entreprendre ensemble.

Jérémy Boué et Théo Heude – Fondateurs de Hydratis

Virginie DUMORTIER – Chef de projet Communication : Jolis parcours ! Et comment en vient-on à avoir cette idée de co-fonder HYDRATIS ? Surtout, si je comprends bien, sans background scientifique ?

T.H : Nous nous sommes intéressés au sujet de l’hydratation à la suite de plusieurs voyages à l’étranger, avec des amis où nous faisions des treks, la fête et il nous est arrivé de se retrouver dans des situations de déshydratation. Nous nous rendions compte d’une certaine problématique à laquelle le marché actuel ne répondait pas : LA DÉSHYDRATATION. Et qu’il était possible d’améliorer son hydratation grâce aux sels. Au fur et à mesure, en creusant un peu, ce constat via des recherches chiffrées, des statistiques, nous réalisions que c’était un problème qui concerne tout le monde et qui se traduit par des symptômes du quotidien comme des maux de tête, de la fatigue, des crampes et plus particulièrement lors de situations comme le sport, la canicule, la consommation d’alcool ou tout simplement parce qu’on a oublié de boire dans la journée. Il faut ainsi savoir que 75% des Français souffrent de déshydratation et que 2% d’hydratation représente 20% d’énergie en moins. J’ai pu observer en Australie que des solutions telles que la nôtre étaient plus ou moins présentes sur le marché, car c’est un réel besoin pour l’être humain en général, pourquoi pas en France ?!

J.B : Nous décidions donc de nous lancer dans cette aventure de lancer le projet « Hydratis »! Théo à Sydney, moi à Paris, chacun avec nos deux activités respectives en parallèle, sans compter les 10h de décalage horaire ! Et pendant un mois et demi nous avons rencontré et travaillé avec des laboratoires et des fournisseurs, rencontré les pharmacies avec nos premiers packaging « maison » faits sur Powerpoint… Je pense que grâce à nos diverses expériences entrepreneuriales, cette émulsion et curiosité constantes de créer quelque chose qui ait du sens nous animant, nous avons été capables de rapidement passer d’une idée à la réalisation d’un projet concret.

... AU PROJET ...

S.L : Justement, intéressons-nous au cœur de votre projet : la réhydratation. Pouvez-vous maintenant nous expliciter plus en détails le produit HYDRATIS et ses bienfaits ?

J.B : Notre solution Hydratis se présente sous forme de pastilles effervescentes. Elle permet d’optimiser et d’accélérer l’hydratation. Elle permet également de soutenir le métabolisme et, c’est antioxydant grâce à sa richesse en sels minéraux et oligo-éléments. Nous avons commencé par mettre en vente notre première gamme mi-février soit 1 mois avant le confinement dû à la Covid-19. Une première gamme destinée à tout le monde (de trois ans à l’âge adulte) pour un usage quotidien (exercice physique, consommation d’alcool, chaleurs, montagnes, ou tout simplement oubli de boire de l’eau). Elle est déclinée en trois parfums naturels (citron et fleur de sureau, pêche et fruits des bois).

Hydratis

V.D : Alors ! Il est vrai que l’eau est relativement au centre des campagnes de santé. On sait ainsi tous que le corps est constitué d’environ 60% d’eau et qu’il faut boire globalement 2 litres par jour. De façon un peu grossière, caricaturale est-ce qu’on peut dire que HYDRATIS est la solution « magique » et pourrait presque remplacer une consommation d’eau normale ?

T.H : C’est une très bonne question, l’eau est indispensable pour notre organisme et ne peut être substituée. De par ses principes actifs, HYDRATIS aide à une meilleure assimilation de l’eau par le corps. Pour vous donner un exemple, une pastille contient 4 fois plus de sels minéraux qu’une eau minérale classique (mais contient aussi Potassium, Magnésium, manganèse, zinc, chlorure …). C’est d’ailleurs pour cela que notre solution est catégorisée parmi les « denrées alimentaires enrichies ».

 » Hydratis, c’est la santé par l’hydratation ! »

V.D : Et en termes de format, une pastille c’est intéressant, mais pas très pratique dans certains types de situations (dans une voiture, ou dans le métro par exemple) … Avez-vous pensé à d’autres formats pour le développement d’autres gammes ?

T.H : C’est un choix stratégique et scientifique ! La solution doit être mélangée à de l’eau pour une meilleure absorption. Pourquoi pas mettre les pastilles dans une gourde ou petite bouteille à emporter ! Ça marche pour les imprévus dans n’importe quelle situation. D’ailleurs, après retours d’expérience, il faut à peu près 15 min pour ressentir les bienfaits de la solution, dépendant de l’utilisation bien sûr.

Hydratis

S.L : On le comprend bien, HYDRATIS répond à un besoin bien spécifique, auquel le marché pharmaceutique français actuel faisait défaut malgré le nombre affolant de marques de compléments alimentaires ! Comment envisagez-vous votre environnement concurrentiel ?

T.H : Justement c’est cela qui est intéressant. Nous sommes les seuls à répondre spécifiquement à ce besoin d’hydratation. Nous n’avons pas de concurrents directs sur ce marché. Plutôt des concurrents indirects, dépendants du besoin du consommateur. Par exemple, le Doliprane pour les maux de tête, la Citrate de Betaïne pour les gueules de bois, les boissons énergétiques pour les sportifs, ou tout simplement toutes les marques d’eau naturelle ! Mais encore une fois, notre rôle est bel et bien d’optimiser l’hydratation du corps qui va pouvoir répondre à toutes ces problématiques liées à la déshydratation.

J.B : Nous souhaitons d’ailleurs aller plus loin et proposer à chaque personne, à chaque situation, une solution d’hydratation. On peut dire que c’est la mission d’Hydratis.

S.L : Vous avez eu l’opportunité d’intégrer l’accélérateur d’innovation sociale de la Croix-Rouge. Pouvons-nous en dire plus ?

J.B : Nous avons rencontré la Croix-Rouge française lors du développement de notre première gamme. Cela nous a donné accès à leur réseau de professionnels de santé et de leur EHPAD, car un enjeu majeur dans les EHPAD c’est justement l’hydratation des personnes âgées. Les personnes âgées sont plus fragiles, et de par leur physiologie, moins bien hydratées qu’une personne plus jeune. Pour répondre à cette problématique et comme ils ont des besoins différents des nôtres, nous développons actuellement une solution adaptée à leurs besoins qui devrait être disponible en 2021 dans les EHPAD et en pharmacies.

« L’hydratation touche tout le monde ! »

VD : Vous parlez d’avenir, que peut-on alors vous souhaiter à moyen/long terme ?

J.B : Dans le futur nous souhaitons continuer d’innover dans l’hydratation du corps en France mais aussi à l’international, car l’hydratation touche tout le monde, notamment lors de crise humanitaire où l’hydratation est un enjeu majeur.

S.L : Petite question à la Carlin ! Dans quelle mesure vous inspirez-vous des « tendances » actuelles ? Est-ce que c’est une sorte de prérogative pour vous ?

J.B : Nous répondons avant tout à un besoin qui est celui de l’hydratation et de fait, on s’inscrit également dans les tendances actuelles qui sont la santé et le bien-être, le mieux vivre, le mieux consommer.

S.L : En effet, cela s’inscrit bien dans cette mouvance de meilleure compréhension de son corps par le consommateur.

VD : Finalement HYDRATIS, si on devait le résumer en 3 mots, ce seraient lesquels ?

TH : La santé par l’hydratation!

Testé et approuvé 😉

Retrouvez toute l’actualité Hydratis sur leur Instagram et leur site internet.

STÉPHANIE LU
RESPONSABLE COMMERCIALE FRANCE

contact us

VIRGINIE DUMORTIER
CHEF DE PROJET COMMUNICATION

contact us

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.