Oublions le confinement pour célébrer l’arrivée des beaux jours. Laissons le vagabondage submerger nos esprits. Les divagations bucoliques nous envahir. Fêtons la nature féconde qui semble regagner toute sa place. Libérons nos émotions champêtres.

Il n’y aurait plus de saison !!

La nature semble indifférente à cet adage, impétueuse, elle reprend ses droits. Dehors la vie renaît, s’épand et s’affranchie, pendant que nous sommes en retrait. Les arbres bourgeonnent d’un vert tendre, les fleurs s’ouvrent recouvrant les herbes folles d’un tapis de couleurs éparses.   

Off White

Dior

L’éloge printanier que nous ont offert les défilés de l’été 2020 avec des mises en scène à la fois poétiques et engagées, des looks aux imprimés et accessoires aussi vrai que nature, voire même recyclés, sont autant de déclarations d’amour à la nature. Que ce soit dans le présent, dans nos souvenirs, dans le réel ou l’imaginaire, elle est une source inépuisable d’inspiration.

Christopher Kane

Jacquemus

Kate Spade

Marni

Marni

Antonio Marras

L’éloge printanier que nous ont offert les défilés de l’été 2020 avec des mises en scène à la fois poétiques et engagées, des looks aux imprimés et accessoires aussi vrai que nature, voire même recyclés, sont autant de déclarations d’amour à la nature. Que ce soit dans le présent, dans nos souvenirs, dans le réel ou l’imaginaire, elle est une source inépuisable d’inspiration.

Christopher Kane

Jacquemus

Kate Spade

Marni

Marni

Antonio Marras

Avec ses longs moments d’enfermement, inéluctablement, émergent l’envie d’extérioriser sa propre pastorale et d’exprimer son jardin intérieur imaginaire. Si la nature ne vient pas à vous, imaginez là chez vous. Dessinez un bouquet champêtre, repensez votre chez-vous comme un ailleurs avec un air de vacances Cressida Campbell, regarder avec transparence les créations immersives de Totokaelo  pour Dries Van Noten.

Cressida Campbell A slice of life

Nasturtiums Fleurs à l’aquarelle Cressida Campbell

Nasturtiums Fleurs à l’aquarelle Cressida Campbell

Mais encore, replongez-vous avec nostalgie dans l’univers immatériel de la photographe Sarah Moon, à découvrir très bientôt au Musée d’Art Moderne de Paris du 21 Avril au 16 Août.

Anaïs Anaïs de Cacharel Sara Moon

Sara Moon

Totokaelo pour Dries Van Noten

Avec ses longs moments d’enfermement, inéluctablement, émergent l’envie d’extérioriser sa propre pastorale et d’exprimer son jardin intérieur imaginaire. Si la nature ne vient pas à vous, imaginez là chez vous. Dessinez un bouquet champêtre, repensez votre chez-vous comme un ailleurs avec un air de vacances Cressida Campbell, regarder avec transparence les créations immersives de Totokaelo  pour Dries Van Noten.

Cressida Campbell A slice of life

Nasturtiums Fleurs à l’aquarelle Cressida Campbell

Esquisse aquarelle florale Claire Remy

Mais encore, replongez-vous avec nostalgie dans l’univers immatériel de la photographe Sarah Moon, à découvrir très bientôt au Musée d’Art Moderne de Paris du 21 Avril au 16 Août.

Anaïs Anaïs de Cacharel Sara Moon

Sara Moon

Totokaelo pour Dries Van Noten

Et si l’envie ne se dessine pas au bout d’un pinceau… Laissez votre imaginaire parcourir les pages du livre  « l’Arbre Monde » de Richard Power une symphonie poétique et scientifique qui invite à la communication avec les arbres. Mais encore, re-visionnez des moments d’émotions avec « Tree of life », de Terence Malik, film à la vision si contemplative ou « Little Joe » de Jessica Hausner, une fable d’anticipation sur une mystérieuse plante.

Et si l’envie ne se dessine pas au bout d’un pinceau… Laissez votre imaginaire parcourir les pages du livre  « l’Arbre Monde » de Richard Power une symphonie poétique et scientifique qui invite à la communication avec les arbres. Mais encore, re-visionnez des moments d’émotions avec « Tree of life », de Terence Malik, film à la vision si contemplative ou « Little Joe » de Jessica Hausner, une fable d’anticipation sur une mystérieuse plante.

Ce retour à la nature n’éveille-t-il pas aussi d’autres sentiments légèrement plus futiles, comme la nécessaire et euphorisante envie de séduire. La petite voix intérieure de toute femme, murmure que le moment de la séduction, même timide et confiné, est de retour avec les premiers rayons du soleil.

La fin de l’ère du look cool, tout mou et légèrement ingrat, commence à se faire sentir. Le moment est venu de célébrer le retour du printemps, de ressortir ses robes fleuries du placard.

Marcia

Vestiaire Claire Remy

Mango

Généreusement imprimées, elles se dévoilent en toute transparence avec un traité réaliste, au charme fou.

Zara

Maje

Zara

Audacieusement amples, aux manches ballon, elles dessinent une silhouette de baby-doll faisant un clin d’œil « historico-romantique», plus facile à porter par les jolis brins de fille à la gambette élancée.

Esquisse aquarelle Claire Remy

Tara Jarmon

Zara

H&M

Ce retour à la nature n’éveille-t-il pas aussi d’autres sentiments légèrement plus futiles, comme la nécessaire et euphorisante envie de séduire. La petite voix intérieure de toute femme, murmure que le moment de la séduction, même timide et confiné, est de retour avec les premiers rayons du soleil.

La fin de l’ère du look cool, tout mou et légèrement ingrat, commence à se faire sentir. Le moment est venu de célébrer le retour du printemps, de ressortir ses robes fleuries du placard.

Marcia

Vestiaire Claire Remy

Mango

Généreusement imprimées, elles se dévoilent en toute transparence avec un traité réaliste, au charme fou.

Zara

Maje

Zara

Audacieusement amples, aux manches ballon, elles dessinent une silhouette de baby-doll faisant un clin d’œil « historico-romantique», plus facile à porter par les jolis brins de fille à la gambette élancée.

Esquisse aquarelle Claire Remy

Tara Jarmon

Zara

H&M

Faussement sage boutonnée ou plus nonchalamment bohème, elles vous assurent un charme certain et diffuse une séduction quotidienne.

Maje

Johanna Ortiz

Esquisse aquarelle Claire Remy

Faussement sage boutonnée ou plus nonchalamment bohème, elles vous assurent un charme certain et diffuse une séduction quotidienne.

Maje

Johanna Ortiz

Esquisse aquarelle Claire Remy

Quelle qu’elles soient, nous ne résisterons plus très longtemps à les porter, commençons par des essayages plus intrépides, autorisés en ces temps de confinement. Alors, quand vous sentirez les premiers rayons du soleil baignés de lumière votre intérieur, enfilez cette petite robe printanière qui vous rend si belle, ouvrez grand votre fenêtre et savourez cet instant de grâce. Un petit entraînement pour bientôt se pavaner, en beauté, aux terrasses des cafés ré-ouverts, avec une fleur aux dents ….

Viendra le temps estival du dé-confinement…..

Kate Spade

CLAIRE REMY
HEAD DESIGNER WOMEN’S RTW

contact us

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.