CRUELTY FREE

Une prise de conscience générale dans le monde de la mode, pousse enfin le Prêt-à-Porter comme le Luxe à prendre partis pour une matière cruelty free : la fausse fourrure. Les fourrures animales sont alors bannies, remplacées par des fourrures synthétiques. Elle est aujourd’hui utilisée par de nombreux designers engagés envers la cause animale et se fait la part belle sur les catwalks : Gucci, Alexander McQueen, Stella McCartney, Kenzo, Burberry, Toga …

Annakiki

Burberry

Gucci

Kenzo

Shrimps

Stella Mc Cartney

Toga

Annakiki

Burberry

Gucci

Kenzo

Shrimps

Stella Mc Cartney

Toga

TRENDY

Décomplexée et engagée, la fausse fourrure devient alors un intemporel à avoir dans sa garde-robe. Elle se développe à travers des manteaux, vestes, pull, sacs, bonnets… nous offrant une infinité de possibilités (style de poils, longueurs de poils, imprimés, effets rasés, couleurs etc). Pouvant se marier à tous les styles : chic, preppy, street, comfy… elle s’avère surtout être une vraie solution contre le froid tout en restant trendy !

Balenciaga

Gucci

Emma Brewin

Prada

Balenciaga

Stella Mc Cartney

Gianvito Rossi

Zara

Ecopel

Balenciaga

Gucci

Emma Brewin

Prada

Balenciaga

Stella Mc Cartney

Gianvito Rossi

Zara

Ecopel

SUSTAINABLE

Des recherches ont étés menées pour que sa production soit moins néfaste pour l’environnement. Réalisée communément à partir de fibres synthétiques : acrylique, modacrylique ou polyester, certaines entreprises éthiques décident de lancer de nouvelles fibres biodégradables ou recyclées de manière à réduire son impact environnemental.

Imaxtree

Imaxtree

Imaxtree

Japon tagwalk

Balenciaga

Nyfw tagwalk

Ecopel

Imaxtree

Japon tagwalk

Japon tagwalk

Nyfw tagwalk

Ecopel

Ecopel

ECOPEL

C’est le cas d’ECOPEL : fabricant mondial de fausse fourrure. Le green engagement étant leur valeur source, une ligne de fausses fourrures a été développée à partir de plastiques recyclés, ce qui permet de transformer une ressource directement disponible et de l’introduire dans un nouveau cycle sans créer de déchets, favorisant ainsi l’économie circulaire. Leur engagement pour une mode plus durable ne s’arrête pas là, une nouvelle ligne KOBA vient aussi d’être inventée à partir de la technologie Sorona, permettant de faire des fausses fourrures à base de résidus de maïs, réduisant ainsi notre dépendance au pétrole. Enfin, dernier projet en date : le rachat de l’usine française Peltex, avec lesquels ils se lancent dans la production de fausses fourrures végétales à base de chanvre. Le résultat sera disponible sur le prochain salon Première Vision, vite à vos agendas !

Ecopel

Ecopel

Ecopel

Ecopel

Presse

Presse

Ecopel

Presse

Fanny Joly
GRAPHIC & FASHION DESIGNER WOMEN’S RTW

contact us

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.