L‘Officiel Paris Juin/Juillet 2019

On a pu l’apercevoir tout récemment en couverture de L’Officiel ParisChloé Wise, lartiste dorigine canadienne qui, à 29 ans à peine, « a conquis aussi bien les galeries du monde entier quInstagram et les créateurs de mode.»

Talentueuse (et pleine d’humour), celle qui déclare dans une interview Vogue que son artiste préféré est son chat, semble en effet construire peu à peu un lien particulier avec la mode française.

L’Officiel 

Ainsi, le 19 juin, Études Studio a ouvert le deuxième jour de la Fashion Week parisienne avec le défilé de sa nouvelle collection Homme Printemps / Eté 2020, intitulée « Illusion ». Au travers de cette collection, la marque parisienne de mode urbaine a réaffirmé ses liens étroits avec le monde de l’art en collaborant avec Chloé Wise, qui a réalisé des peintures présentées sur plusieurs pièces. Les oeuvres étaient imprimées à l’échelle des vêtements sur des pièces fluides, chemises en soie, robes…donnant un rendu très coloré et vibrant, telle une exposition d’art en plein mouvement.

Instagram-etudes

Instagram-chloewise

Le jour même, l’artiste validait cette collaboration avec enthousiasme et auto-dérision en postant sur Instagram des photos d’elle portant l’une de ces pièces avec la légende suivante (dans un « franglais » dont elle a le secret) :

« My collaboration with Études! Came out today! At mens week, Paris! These pieces feature two of my paintings, You definitely lied to the right person” and Tormentedly Untainted!  Jadore! Heres me! Giving! You! Arms! Bon soir! »

Ce n’est pas la première fois que l’artiste canadienne collabore avec succès avec une marque française. En effet, il y a quelques mois de cela, le 12 février 2019, le jeune créateur français Simon Porte Jacquemus (lui aussi âgé de 29 ans et féru d’Instagram) postait les images assez inattendues de la campagne printemps-été 2019 de la maison Jacquemus. Ainsi, au lieu des photographies traditionnelles, la campagne prend la forme d’une peinture présentant le prêt-à-porter et les accessoires de la saison.

Le tableau, hommage vibrant au sud natal du créateur, présente deux femmes profitant d’un verre de rosé sur une terrasse ensoleillée de la Côte d’Azur et est réalisé par Chloé Wise. 

Instagram-jacquemus

On retrouve la « touche » unique de l’artiste-peintre : sa maîtrise des couleurs vibrantes, la réalisation du drapé, la sensualité de ces corps de femmes, au sein d’une oeuvre qui capture parfaitement l’essence de la nouvelle collection Jacquemus.

Habillées de pièces (maillots de bain et prêt-à-porter) et d’accessoires issus de la collection printemps-été 2019 « La Riviera », on retrouve dans ce tableau (entre le bleu profond de la mer et les boucles d’oreilles créoles), le mini-sac iconique qui avait fait sensation lors de la présentation de la collection en septembre dernier à l’ambassade d’Italie.

Dans le coin droit de la peinture, on remarque une main qui s’avance, tenant un citron partiellement épluché : à son poignet se trouve un bracelet épais, torsadé, avec en pendentif le « J » représentatif de la marque, apparaissant ici comme la signature de cette rêverie ensoleillée.

Une collaboration aux accords parfaits, qui sest apparemment faite naturellement, entre réseaux sociaux et amour commun pour le sud de la France. Chloé Wise confie ainsi a Vogue : « J’ai passé tout l’été dans le sud de la France. Je suis devenue amoureuse de la côte d’azur, commençant à peindre des images de ce paysage si caractéristique. Il y a cette imagerie dans le travail de Simon, une inspiration que jai été amené à partager avec lui. C’était une décision plutôt naturelle. »

Vogue 

Selon WWD, Jacquemus aurait eu l’idée de travailler avec Wise en visionnant ses « stories » sur Instagram. « Cet été, je regardais les peintures de Chloé et je trouvais quon y sentait cette atmosphère du sud de la France. Je me suis alors mis à imaginer ce quune collaboration donnerait avec Jacquemus. De là est née lidée de la campagne pour la Riviera », confie t-il.

Instagram-chloewise

Lorsque l’on demande au duo ce qu’il souhaite que les gens ressentent en regardant cette collaboration, le sentiment est partagé:

Jacquemus : « Une envie de partir en vacances.»

Chloé Wise : « Une envie de figue ? Le même sentiment quon ressent dans le sud de la France.»

Instagram-chloewise

À travers ses collaborations avec des créateurs français, Chloé Wise parvient à faire vivre leurs collections dune manière unique et vibrante, et on espère que ces liaisons estivales ne sarrêteront pas en si bon chemin.

En tout cas, paris réussi : on a maintenant une grosse envie de figues et de soleil ici aussi, à Paris.

ALEXANDRA HOSTIER
ASSISTANT DIRECTOR

contact us

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.