NUCO est un fabricant polonais de cosmétiques de couleur qui a 30 ans d’expérience.
Grâce à leur expertise et à leurs connaissances approfondies, ils fournissent aux marques de cosmétiques et aux propriétaires de marques privées du monde entier, des produits innovants présentant le meilleur rapport qualité-prix.
NUCO a une réelle approche créative et est clairement obsédé par les couleurs afin de créer des solutions à portée de main !
Claire Perrin – Responsable commerciale export chez Carlin Creative : Bonjour Ela ! Anciennement Joko, pouvez-vous nous présenter NUCO et sa nouvelle identité visuelle ?
 
Ela Benczek – Trend Scouting Marketing Manager : La société a été fondée il y a 30 ans et, en effet, elle a commencé sous le nom de Joko – un producteur de cosmétiques de couleur pour ses propres marques de détail appelées Virtual et Joko. Elle travaillait également en tant que fabricant sous contrat pour différentes marques du marché et, avec le temps, cette partie de l’activité est devenue plus rentable pour l’entreprise. C’est pourquoi les marques de détail ont été vendues en 2012, et officiellement, depuis mars 2014, nous avons changé notre nom en NUCO.

Nous avons inventé ce nom en gardant à l’esprit la réputation, les valeurs et l’héritage forgés par Joko pendant des années, mais aussi en pensant à étendre davantage les ailes de notre capacité d’innovation, de notre créativité et de notre passion pour les cosmétiques.

C.P : Expert notamment dans la couleur, selon vous à quoi fait-elle écho pour vous et vos clients ?

E.B : Le marché du maquillage a son propre ensemble de règles concernant les couleurs. D’une part, il existe de nombreuses couleurs classiques, basiques, utilisées par exemple pour le maquillage des yeux et des lèvres – et elles ne changeront jamais car elles complètent la beauté naturelle. D’autre part, vous trouverez des combinaisons de couleurs tendance qui changent constamment, apportant quelque chose de nouveau chaque saison.

En tant que producteur de cosmétiques de couleur, il est important pour nous de connaître et de comprendre toutes ces différences, d’avoir toujours une longueur d’avance et d’être prêts à travailler avec nos clients pour atteindre leurs objectifs.

C.P : Les préoccupations des consommateurs se renforcent concernant l’innocuité des produits utilisés, la demande de transparence est exacerbée, de quelle manière vous adaptez-vous en tant que formulateurs ?

E.B : Les consommateurs sont désormais immensément influents et exigeants et ils obligent les marques à s’adapter à leurs attentes très rapidement. Cela signifie que nous devons également répondre à ces besoins en personnalisant nos formules (en supprimant les dérivés du pétrole brut, les microplastiques, les D5, D6, les ingrédients non-végétaliens et autres). Tous ces ingrédients sont considérés comme nocifs, même si, en tant que producteur, nous savons parfois qu’il ne s’agit pas de mythes commerciaux scientifiquement fondés. En outre, il existe une forte demande pour des formules « plus propres » ou naturelles (de plus en plus souvent certifiables), et cette tendance ne fera que s’accentuer.

C.P : Le port du masque bouscule les codes de la beauté, en particulier le rapport au maquillage, avez-vous des demandes de développement produit qui répondent à de nouveaux besoins ?

E.B : Tout à fait ! D’une part, nos clientes recherchent des formules avec un pourcentage efficace d’actifs qui renforcent la barrière cutanée (pro- et pré-biotiques, adoptogènes, anti-irritations et apaisants) et la protègent des éruptions cutanées dues au masque. Les brumes de beauté contenant ces ingrédients actifs sont très populaires. D’un autre côté, nos clients recherchent des formules longue durée qui auront fière allure lorsque vous enlèverez votre masque.

Oh, et sans aucun doute, la catégorie des lèvres n’est pas la plus populaire, peut-être à part les différents baumes, masques, peelings – des solutions qui sont plus orientées vers le soin que vers la couleur.

C.P : La distanciation sociale modifie également notre rapport à la sensualité, au toucher, quelles innovations avez-vous lancé pour pallier ces évolutions de comportements ?

E.B : Il est certain que les formats sans contact sont plus populaires maintenant, pour la raison évidente. Nous avons lancé certaines formules dans un format différent de celui prévu à l’origine, en les conditionnant dans des récipients avec applicateurs, par opposition aux pots.

C.P : Constatez-vous des particularités géographiques marquées dans la consommation des produits de beauté pour les marques avec qui vous travaillez ?

E.B : Nos clients mondiaux ne divulguent pas les informations concernant les marchés où sont distribués les produits.

C.P : Quelles sont, selon vous, les grandes attentes des consommateurs de demain ?

E.B : Les consommateurs sont plus éduqués et plus exigeants. C’est pourquoi les cosmétiques devront être de plus en plus propres. Le label « Vegan » ne sera pas une revendication dont on pourra se vanter, mais une évidence et une norme. Les cosmétiques devront également être conditionnés dans des emballages de plus en plus « verts », de préférence en PCR et en matériaux recyclables ou biodégradables. Les marques locales seront davantage soutenues car leur empreinte carbone est nettement inférieure. Toutes les marques devront montrer qu’elles ont une cause authentique qu’elles pourront communiquer dans un dialogue ouvert avec les consommateurs.

C.P : Comment faites-vous pour avancer et développer vos expertises SANS les salons professionnels ?

E.B : Nous étudions les rapports et les portails du secteur. Nous participons à une multitude de webinaires et de conférences. En Novembre dernier par exemple, nous avons participé à la version en ligne du salon in-cosmetics, qui est un guichet unique pour obtenir toutes les informations concernant l’orientation du secteur de la beauté.

C.P : Merci beaucoup Ela de nous avoir accordé du temps pour cette interview!

Je vous donne rendez-vous sur leur site internet pour en découvrir davantage!

CLAIRE PERRIN
EXPORT BUSINESS DEVELOPER

contact us

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.