CHRONIQUE SPORT

2020 aura été une année complexe pour l’industrie du tennis. Après l’organisation de l’US Open dans une « bulle », dont l’accès fut limité au personnel assistant et aux joueurs, le tournoi de Roland Garros a du décaler sa date de démarrage du 24 mai au 27 septembre 2020. Et soyons honnêtes, Paris en mai et en octobre, ça n’a clairement rien à voir ! Pour la première fois, un tournoi du Grand Chelem a été organisé dans des conditions hivernales et nous a montré comment les joueurs se sont adaptés à ces nouvelles conditions par leurs tenues.

L'ADAPTATION AU CLIMAT

Durant son premier match contre Danka Kovinić, la joueuse biélorusse Victoria Azarenka a quitté le court en glissant à l’arbitre sur son chemin  » Qu’est-ce qu’on fout là ? », en faisant références aux conditions météorologiques terribles, avec du vent et de la pluie sous 11 petits degrés. Bien sûr, les grands joueurs ne se sont jamais confrontés sous ce temps et, par conséquent, nous avons pu observer sur la terre battue, des tenues qui n’avaient jamais été vues auparavant.

Serena Williams couverte par un haut de compression Nike ACG (All Condition Gear) par dessus sa robe et rajoutant un legging de compression 3/4.

Serena Williams

Fabio Fognini a commencé le tournoi avec un jogging de son équipementier italien Armani.

Fabio Fognini

Venus Williams portait un legging et un haut de compression de sa propre marque « Eleven » en collaboration avec Wonder Woman et a ajouté un pull sans manches par dessus.

Venus Williams

Dominic Thiem a joué en full black avec un haut de compression mettant plus l’accent sur la nouvelle collection d’Adidas « Ready for Sport », utilisant la nouvelle Technologie Adidas READY qui s’adapte aux différents climats.

Dominic Thiem

Victoria Asarenka : En tant qu’ambassadrice Nike, Asarenka a reporté la collection « Nike Challenge Court » avec des adaptations hivernales telles que la veste ou le legging lui assurant confort et performance.

Victoria Asarenka

Kei Nishikori a joué avec la nouvelle collection « Kei Nishikori Dry France » par Uniqlo, utilisant la fameuse Technology « Dry Ex » de la marque, permettant aux joueurs de jouer leur meilleur tennis tout en se sentant frais et au sec. Le joueur japonais a rajouté comme sous couche, un t-shirt de compression à manches longues sous son polo pour braver les températures froide de France.

Kei Nishikori

LES COLLECTIONS DES ÉQUIPEMENTIERS

Bien que le temps fut difficile pour les joueurs de Roland Garros, nous avons apprécié voir les nouvelles collections des équipementiers lors des matchs.

NIKE

Nous avions déjà mentionné le retour des tenues rétros dans le football avec notre article sur les meilleurs maillots de foot de la saison 2020/21. Nike a aussi parié sur cette tendance pour la saison de tennis avec la collection « Challenge court » montrant des designs colorés des années 1990 en l’honneur des tenues uniques que le grand joueur américain, Andre Agassi, portait lors des tournois du Grand Chelem. La collection était destinée à l’US Open, mais nous avons pu voir d’autres adaptations sur la terre battue avec des pièces plus hivernales et des sous couches.

Gregor Dimitrov at the French Open

Nike

Andre Agassi during a match at the French Open, 1995 / Gilbert Iundt Corbis VCG Getty Image

ADIDAS

Toujours à la recherche de plus d’innovations dans leurs vêtements, Adidas est l’un des premiers équipementiers ayant apporté la dimension d’écorésponsabilité dans l’équipement de performance de tennis. Nous nous rappelons encore de la collaboration entre Stella McCartney pour le French Open de 2017 où Garbiñe Muguruza et Caroline Wozniacki étaient entièrement équipées de vêtements et chaussures durables. En 2020 la durabilité est devenue une norme pour l’équipementier. Utilisant la technologie « AeroREADY » qui permet une absorption totale de la transpiration, la marque aux trois bandes a lancé une collection entièrement conçue à partir de polyester recyclé, sans oublier d’offrir des designs originaux aux imprimés géométriques ou aux effets fondus.

Stephanos Tsitsipas

Jalena Ostapenko

Adidas

ASICS

Comme Nike, l’équipementier japonais Asics a présenté la même collection que celle de l’US Open, que nous pouvons comprendre suite au décalage tardif du French Open, et assez proche des dates du tournoi américain. Cependant, nous avons pu apprécier comment Asics a équipé ses joueurs d’élite tels que Caroline Garcia, Iga Świątek et Zhang Shuai, ou l’étoile montante française Hugo Gaston. Asics a proposé d’utiliser des tenues en colorblock bleu et orange, aux imprimés géométriques et inspirés par l’origami, en utilisant la technologie hyperdry « GPX », gardant les joueurs dans un environnement chaud et confortable grâce à des panneaux latéraux en maille.

Iga Świątek

Asics

Asics

Hugo Gaston

Asics

LES TENUES DE FINALES

Les finales de Roland Garros étaient les dernières occasions de regarder un match de Grand Chelem avant l’Open d’Australie en février 2021 ! C’est pourquoi nous nous sommes dit qu’il était important de faire un focus sur ses deux batailles entre les meilleur.e.s joueurs.ses au monde en analysant leurs tenues.

Le grand vainqueur de Roland Garros 2020, Rafael Nadal, a porté sa propre collection avec Nike « Rafa slam », utilisant la technologie « AeroReact » sur des vêtements à rayures bleu ciel et son célèbre logo signature en rouge. Et, on oublie pas ses chaussures signature « NikeCourt Air Zoom Vapor Cage 4 » en full noir, avec un imprimé zèbre fin sur la partie latérale de la chaussure !

Rafael Nadal

Nike

Avec plus d’élégance, Novak Djokovic a porté sa collection en collaboration avec le groupe français Lacoste, où l’on pouvait le voir jouer avec son polo hyperdry rouge, au simple design, se limitant à de larges bandes blanches traversant son buste. Cependant, pour les chaussures, Djokovic a joué avec ses chaussures signature Asics « ASICS Court FF Novak Roland Garros », correspondant parfaitement avec sa tenue Lacoste, mais pas assez pour lui offrir la victoire !

Novak Djokovic

Lacoste

Asics

La gagnante polonaise du tournoi de Roland Garros 2020, Iga Świątek, a remporté le tournoi en deux sets dans une tenue entièrement adaptée aux températures froides. À l’aide de son équipementier Asics, Świątek a pu assurer ses performances grâce à la « Robe pour femme Asics » possédant des panneaux latéraux en maille qui permettent le confort durant l’effort, ainsi que les dernières chaussures Gel Resolution 8 mentionnées plus haut. Mais Asics l’a aussi aidé à répondre aux enjeux de climat par un legging 1/2 ainsi qu’un haut moulant couvrant ses bras sans prendre trop d’espace ou limiter sa motricité.

Iga Świątek

Asics

En collaboration avec Fila, Sofia Kenin a joué la finale avec la collection 2020 « Mad for Plaid » utilisant le classique imprimé à carreaux en orange melon et corail, pour correspondre avec la terre battue et honorer les anciens designs du tennis dans une nouvelle ère d’équipements techniques.

Sofia Kenin

Fila

Si 2020 aura été une année difficile pour l’industrie du tennis, avec un US Open confiné dans une bulle, le report de Roland Garros, et l’annulation de Wimbledon, nous avons néanmoins pu regarder les meilleurs joueurs se battre pour leur position dans de nouvelles conditions ayant redéfinies leurs outfits. Ces changements ont pu permettre au public d’être le témoin d’un nouveau genre de joueurs de Grand Chelem, bien plus couverts, par les meilleurs équipements en termes de design et de performance.

NICOLAS BOYE
ASSISTANT BUSINESS DEVELOPER

contact us

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.