Si les dernières saisons ont été marquées par l’ultra mat, le maquillage glowy, glossy, phare dans les années 2000 fait son grand retour pour l’hiver 2016/2017.

Retour sur la genèse de l’ultra-mat…

Depuis quelques saisons, la mode est au normcore, au minimalisme discret, aux looks chuchoteurs qui ne font pas de vagues. C’est le grand retour du jean, des baskets sages et des it-bags sobres. Malgré son apparence simple, le minimalisme ne tolère cependant aucun défaut. Perfection de la coupe, vêtements et chaussures impeccables, maquillage et teint soignés sont de rigueur.

La tendance maquillage est alors à l’ultra mat : teint zéro défaut, lèvres velours, yeux soulignés par un smoky mat… Les traits du visage sont perfectionnés grâce au contouring, la bouche est ourlée, la beauté est « photoshoppée » et la quête de la perfection est à son paroxysme.

Sur les défilés SS17, la tendance commence à s’inverser. La mode recommence à se mettre en scène, à jouer d’artifices et d’apparats pour sublimer le vêtement. L’ultra brillance fait son grand retour et met à mal le minimalisme rigoureux.

Un nouveau terme est alors dans toutes les bouches : le « glowy ». Des cheveux au teint, en passant par les lèvres et les paupières, la beauté se fait « shiny », « glossy », voire « wet ». Le maquillage starifie celle qui le porte, met en avant la lumière de son visage. On met sa beauté en scène, sur les réseaux sociaux.

 

Le strobing remplace le contouring. On illumine les angles du visage pour attirer la lumière. Vue sur les défilés (Altuzzara, Erdem, Opening Ceremony, Alexander Wang..), la tendance du strobing voit le jour également chez les marques (Strobe of Genius chez NYX, Master Strobing Stick chez Maybelline, Watt’s Up chez Benefit, Radiant Touch chez Kiko…), qui usent et abusent du vocabulaire de la lumière, de l’éclat, de la radiance.

 

strobing-altuzzara

Altuzzara

dior-shiny

Dior

 

Les lèvres se laquent de pigments forts et lumineux. Objectif : 100% brillance. Les podiums osent le gloss (Dior, Yves Saint Laurent, Max Mara) et les marques voient leurs laques et gloss devenir de véritables best-sellers (Laque de Rouge par Shiseido, Loubilaque de Louboutin, Tint-in-Oil chez YSL, et la fameuse Double Touch Lipstick chez Kiko, best-seller toutes catégories pour la marque).

loubilaque

Loubilaque de Louboutin

 

Enfin, les yeux se parent de brillance laquée, façon « lived-in make-up », soit le maquillage qui a vécu, qui dérape aux commissures des paupières. Pour cela, les gloss à paupières, lancés notamment chez MAC, Kevyn Aucoin et Rouge Bunny Rouge. Ici également, on use du vocable relatif à l’ultra-brillance : Diamond Eye Gloss chez Kevyn Aucoin, Smithereens of Stars par Rouge Bunny Rouge.

La saison AH17/18 promet alors de briller de mille feux, quand la mode et la beauté retrouvent leur faste et leur luminosité.

 

Pauline BONAFOUS – pour Cosmetica Italia 

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.