UN DRONE POUR SAUVER LA GRANDE BARRIÈRE DE CORAIL

Alors que l’une des sept merveilles naturelles du monde, la grande barrière de corail souffre du réchauffement climatique, un professeur Australien spécialiste de robotique, Matthew Dunbabin propose un petit robot semeur de corail, le LarvalBot, pour faciliter sa reproduction. Après une récolte d’œufs et de sperme de corail cultivés et couvés en laboratoire, ce robot est en charge de disperser les larves dans un périmètre présélectionné dans le but du repeupler le massif. Source: Le Parisien

©Anthony Weate / LarvalBot

POINT DE VUE CARLIN : Alors que le rapport de l’IPBES vient de nous alerter sur l’appauvrissement de la biodiversité dans le monde, la survie des coraux se révèle fondamentale : selon WWF, ce sont près de deux millions d’espèces différentes qui vivent dans, sur et autour des récifs coralliens !

DES LUNETTES DE RÉALITÉ AUGMENTÉE APPLE EN COURS DE CONCEPTION ?

Après son départ, Jony Ive, l’ancien designer mythique Apple,  a « fuité » auprès du Wall Street Journal que les équipes travaillaient actuellement sur la conception de lunettes de réalité augmentée. Une surprise qui n’en est pas une puisque depuis quelque temps, sur la toile, des rumeurs circulent pour une sortie en 2020. Ces lunettes permettront à ses utilisateurs d’afficher des informations virtuelles directement sur les verres comme leurs messages ou notification grâce à ARKit, le système de réalité augmentée d’Apple. Toutefois, la marque chinoise Vivo a anticipé Apple en sortant y a quelques jours sa paire de lunette de réalité augmentée. Sources : 01net.com,  The Wall Street Journal     

©Siècle Digital

POINT DE VUE CARLIN : Depuis l’échec des Google Glass connectées sorties en 2014, les verres intelligents AR pourraient bien refaire la une. Toutefois, si le monde professionnel peut y voir un intérêt, toute la question est de savoir si le grand public est maintenant prêt à les porter. Pas si sûr alors qu’une prise de conscience sur les enjeux liés à l’usage de nos données et images numériques voit le jour… 

 

LES BOBINES QUI VALENT DE L’OR 

Il arrive parfois que des investissements portent leurs fruits. Gary George en est l’exemple parfait. Stagiaire en 1976 à la Nasa, il avait déboursé 217,77 dollars pour certaines bobines dont l’agence spatiale voulait se débarrasser. Après la vente de quelques bobines en occasion, il en garde celles qui l’intriguent en raison de leurs étiquettes comme : « Appolo 11 EVA* ». 50 ans après, ces bobines sont mises aux enchères à New York et sont estimés à un à deux millions de dollars. Ces bobines contenaient la sortie d’Armstrong et Aldrin et leurs des premiers pas sur la Lune ! *Extravehicular activity

Source : techcrunch – le 26/03/2019

©NASA – AFP

APRÈS LE CLOUD, l’edge computing

À contrario du cloud qui envoie des données pour être traitées, avec l’edge computing, les calculs sont effectués au plus près de leur source, souvent directement dans des objets connectés. Si on prend l’exemple de la voiture autonome, cette technologie consiste à stocker et analyser les données dans le véhicule, lui permettant de prendre des décisions quasi instantanées. Une nouvelle ère pour l’informatique qui assure aux entreprises plus de sécurité et rapidité. Au-delà de l’impact technologique, c’est l’expérience client qui va également se transformer. Grâce aux données récoltées, les entreprises vont pouvoir mieux comprendre leurs clients et proposer des contenus plus réactifs et personnalisés.  Source : Le Figaro

©metamorworks, Getty Images/iStockphoto

LE TÉLÉPHONE DU FUTUR !

Les ingénieurs de Samsung sont en quête permanente de nouveauté. Le groupe sud-coréen a déposé une demande de brevet pour leur prochain modèle de smartphone qui sera pourvu d’une dalle enroulable. Le brevet découvert par Lets Go Digital, décrie à la perfection le système imaginé par Samsung. En plus d’être rétractable, l’écran est également flexible. Le propriétaire aurait ainsi la possibilité de l’enrouler, ou de le dérouler, en fonction de ses besoins. Après son déploiement, la surface de la dalle est trois fois plus importante. L’utilisateur aura en fin de compte une réelle tablette à sa disposition. Source : Lets go digital

©Let’s go digital

POINT DU VUE CARLIN : Une tendance portée par les progrès technologiques qui permettent aux écrans de devenir toujours plus souples et nos usages se fluidifient. Voir ainsi le thème Riverside dans notre dernier trendbook Impulse.

Geraldine bouchot marketing directrice carlin creative trend bureau

GÉRALDINE BOUCHOT
DIRECTRICE ÉDITORIALE TENDANCES & PROSPECTIVE

contact us

DIANA FREDERICO
ASSISTANTE MARKETING

contact us

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.