CLEAR FASHION, LE YUKA DE LA MODE

Tandis que la mode entame enfin son examen de conscience, deux jeunes entrepreneures, Rym Trabelsi et Marguerite Dorangeon, lancent Clear Fashion, une application éclairante sur le marché du textile. Les deux jeunes femmes de 25 ans ont ainsi répertorié plus de 80 marques – notamment les plus recherchées en termes d’achat comme Zara, H&M, Nike, Maje, Sandro ou Uniqlo.

Sur chacune d’entre elles, le duo a collecté des données permettant d’évaluer l’impact et l’engagement de ces dernières selon quatre critères : Humain, santé, environnement et animaux sont ainsi notés sur 100. Mais l’application gratuite va plus loin en permettant aux utilisateurs de scanner les étiquettes ou de rentrer à la main la composition du vêtement donnant la possibilité de découvrir la note qui lui est attribuée mais aussi de comparer les produits et de choisir celui qui correspond le mieux aux valeurs recherchées. Les utilisateurs peuvent ainsi soutenir les labels qui produisent de manière responsable et surtout inciter les marques à être plus transparente vis-à-vis d’un marché qui fait désormais rimer éco – responsabilité avec désirabilité.

Source : Madame Figaro – 09/09/19

Clear Fashion mobile app

Christian Dior Runway – Fall 2019

YOUTUBE LANCE UNE PLATEFORME MODE & BEAUTÉ

YouTube lance YouTube Fashion. Fini de chercher, vous pouvez maintenant retrouver tous les shows, actus mode et beauté rassemblés à un seul endroit. La plateforme n’est pas à son coup d’essai puisqu’elle avait déjà fait la même chose avec le gaming, les films et séries.

Source : Glamour – 10/09/19

DIPTYQUE IMAGINE LE PREMIER TATOUAGE PARFUMÉ

Auto-proclamée « maison techno-poète », Diptyque imagine le tout premier patch parfumé. Trois motifs comme des ombres chinoises, posés au creux du cou, sur le poignet ou derrière l’oreille, s’apparentent tout à fait à des tatouages. Il faut se rapprocher un peu pour distinguer le relief de ces patchs en satin mat, qui diffusent chacun l’un des parfums emblématiques de Diptyque. Une fleur pour l’Eau Rose, une tubéreuse pour Do Son et un cygne pour l’Ombre dans l’Eau, tous trois imprégnés d’un concentré qui diffuse tout au long de la journée.

Source : Vogue – 09/09/19

Diptyque Website

Skincare studio – Seasonly

RENDEZ-VOUS CHEZ LE « FACIALISTE »

Plus pointu qu’un soin du visage dans un salon de beauté, plus sexy qu’un rendez-vous chez le dermatologue, le facialiste fait son arrivée en France. Delphine Langlois, ex-directrice du spa du George-V à Paris, participe à populariser mais aussi à définir et référencer ce métier avec un site dédié (Lesfacialistes.com). « Le facialiste est un professionnel de la beauté, diplômé d’une école d’esthétique mais spécialisé dans le visage. Notre expertise nous permet d’ajuster nos gestes à la spécificité de chaque cliente. Après un diagnostic précis basé sur une analyse de la peau, des muscles et des expressions faciales, nous adaptons le massage à la morphologie. Ce check-up est aussi l’occasion de donner des conseils cosmétiques, des recommandations nutritionnelles et des exercices d’automassage. »

 Source : Madame Figaro – 04/09/19 

L’EXPÉRIENCE SHOPPING 2.0 DU BON MARCHÉ

Un nouvel écrin de 300m2 : « Les Salons Particuliers du Bon Marché ». À l’image d’un appartement parisien à l’atmosphère chaleureuse et feutrée, le client peut choisir entre 3 salons d’essayage : L’ « Aristide » pour une ambiance masculine avec ses boiseries acajou et ses fauteuils en cuir marron glacé, la « Bibliothèque » pour une ambiance apaisante avec plus de 800 rééditions du roman « Au Bonheur des Dames » d’Emile Zola aux murs et le « Grand Salon » pour une ambiance féminine avec son canapé oversize en velours rose.

Sur rendez-vous, une équipe dédiée de personnal shoppers et stylistes guident les clients du Bon Marché à renouveler leur garde-robe. La séance shopping devient un moment privilégié mêlant conseils de professionnels et détente au bar lounge communiquant avec le cabinet de curiosité. Au-delà d’un service sur-mesure, l’expérience ultra personnalisée est connectée: un écran-miroir installé dans chaque salon photographie et filme les tenues portées. À la fin de la séance, un code personnel est donné au client pour revoir les visuels de ses essayages lors de sa prochaine visite.

Source : Vogue – 10/09/19

La « Bibliothèque » © Gabriel de la Chapelle

© presse

KARL LAGERFELD X L’ORÉAL PARIS

En juin dernier, L’Oréal Paris et Karl Lagerfeld créaient l’effervescence en annonçant leur collaboration. Après des mois de suspense, la collection de maquillage en édition limitée se dévoile enfin, alliant élégance féminine à un univers rock’n’roll chic. «Demain, je pourrai être l’exact opposé de ce que je suis aujourd’hui» disait le créateur de mode. C’est tout le concept de cette collection qui invite les femmes à explorer, se réinventer et se faire plaisir.

Karl Lagerfeld et L’Oréal Paris nous proposent une routine make-up pour passer d’une beauté nude à un maquillage de soirée plus audacieux : une palette composée de neuf ombres à paupières, un eyeliner noir intense, un mascara noir à effet volume, un highlighter compact et enfin six rouges à lèvres au fini mat de la gamme Color Rich. La collection sera disponible le 19 septembre au Monoprix des Champs-Elysées et sur l’e-shop de l’Oréal Paris. Puis, dès le 27 septembre, chez Monoprix, aux Galeries Lafayette, sur les e-shop de L’Oréal Paris, Sephora et Sarenza.

Source : ELLE – 07/09/19 

RIHANNA, VEDETTE DE LA FASHION WEEK

L’artiste a déjà fait cette année une démonstration remarquée de son appétit de création mais aussi de son sens des affaires avec le lancement de la maison Fenty sous la bannière LVMH. Elle n’en a pas renoncé pour autant à sa marque indépendante de lingerie Savage qu’elle met au premier plan lors de la Fashion Week à New York. Pour l’occasion, Rihanna a mis sur pied un grand show filmé par Amazon qui le diffusera en exclusivité le 20 septembre. La star a fait appel au groupe de rap Migos ainsi que les mannequins Gigi Hadid, Cara Delevingne et Bella Hadid. Habile, elle a pris le parfait contrepied de Victoria’s Secret, critiquée pour son obsession de la minceur. Rondeurs et ondulations frénétiques, Savage a rafraîchi le genre au point de se positionner comme une référence légitime sur le marché de la lingerie.

Source : Fashion Network – 11/09/19

Cara Delevigne – Savage x Fenty © Dimitrios Kambouris

Veja website

PREMIÈRE RUNNING TECHNIQUE ET ÉCOLOGIQUE

Après quatre années de recherche et développement, Veja présente la Condor, première chaussure unisexe de running écoresponsable dont l’esthétique reprend la structure osseuse de l’oiseau sud-américain. Légère, flexible et technique, la Condor combine au total 53% d’éléments biosourcés. La semelle externe associe caoutchouc sauvage d’Amazonie et écorce de riz tandis que la semelle intermédiaire recycle des déchets alimentaires comme l’huile de ricin, substitut végétal au pétrole, l’huile de banane et de canne à sucre. Le squelette en alveomesh respirant a été entièrement conçu à partir de bouteilles en plastique recyclé. Doublé de coton biologique, le modèle ne s’adresse pas à des marathoniens mais plutôt aux sportifs urbains. La Condor sera disponible le 19 septembre.

Source : L’Obs – 10/09/19

VICTORIA BECKHAM LANCE SA LIGNE DE COSMÉTIQUES

Après deux collaborations avec Estée Lauder, sold out en quelques instants, Victoria Beckham officialise enfin le lancement de sa propre marque de beauté. Un make-up pour tous types de peaux, parfums et produits skincare, le tout à prix accessible… En effet, c’est en collaboration avec Sarah Creal connue notamment pour son travail avec des marques telles que Prada et Bobbi Brown, que Victoria Beckham promet une marque au plus proche de ses consommateurs et de la nature. Celle-ci annonce également l’ouverture d’une chaîne Youtube pour prendre en considération les demandes et retours de ses abonnés en matière de beauté. Le lancement officiel de la marque est prévu ce samedi 14 septembre. Pour l’occasion, un compte Instagram victoriabeckhambeauty a été créé.

Source : Vogue – 13/09/19

Victoria Beckham Beauty Instagram

Nars website

NARS LANCE SON PREMIER PARFUM

Alors que le classement annuel établi par Forbes place Nars comme la marque de cosmétiques de luxe la plus influente en 2019, le créateur François Nars vient d’annoncer le lancement du tout premier parfum de la maison « Audacious », créé en partenariat avec la célèbre parfumeuse Olivia Gicobetti. Cette fragrance est décrite comme « une étude abstraite des contrastes, où la lumière rencontre l’obscurité et où la sensualité rencontre l’individualité ». Un parfum qui, comme son nom l’indique, promet d’être audacieux, avec des notes de têtes de frangipanier et d’encens, des effluves de fleur de tiaré, d’ylang-ylang et de bois de santal. Le tout sur fond de notes de cèdre et de musc blanc.

Source : Vogue – 13/09/19

LÉA DIZIER
ASSISTANTE MARKETING

contact us

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.