SARAH JESSICA PARKER OUVRE UNE BOUTIQUE À MANHATTAN

© SJP Instagram @sjpcollection

Pour sa sixième année d’activité, SJP Collection ouvre sa première boutique à New York en Avril. Le magasin se situe au 31W. 54ème rue entre la 5ème et la 6ème avenue au centre de Manhattan. L’enseigne localisée à côté des bureaux de la marque proposera un lieu accueillant et créatif pour ses clients ainsi qu’un jardin extérieur.

L’annonce de l’ouverture s’est faite via le compte Instagram de la marque. Précédemment, l’emplacement était occupé par Manolo Blahnik, un des lieux de shopping favori de Carrie Bradshaw dans la série « Sex and the City », interprétée par l’actrice Sarah Jessica Parker durant six saisons.

Dans cette nouvelle boutique les clients pourront retrouver la célèbre collection de chaussures faites à la main en Italie mais aussi une gamme complète d’accessoires : parfums, livres, sacs à main, lunettes de soleil et plein d’autres produits griffés SJP.

Source : Fashion Network, le 03/03/2020

Le point de vue Carlin par Ambre Venissac (Chef de Projet Marketing) : Le retail a encore de beaux jours devant lui ! Clé de succès pour les marques : jouer les synergies retail & digital pour une expérience seamless entre retailtainment et story feeling. Dans le cas de SJP Collection, l’ouverture de cette première boutique vient enrichir et donner vie à la philosophie de la marque tout en proposant un point de contact (vrai) avec ses consommateurs. Bien plus qu’une destination shopping pour la marque.

LA PREMIÈRE COLLECTION ÉCO-RESPONSABLE INTIMISSIMI

© Collection green – Intimissimi.com

Depuis déjà 10 ans, la marque de lingerie Italienne s’inscrit dans une logique responsable en proposant à ses clients de récupérer leur lingerie abimée afin de la recycler et de lui donner une seconde vie. Pour marquer cet engagement, la marque lance sa première ligne green pour le printemps-été 2020. Pour le moment, on retrouve deux gammes : « Garden Fairy » dans des coloris pastel et « Rare beauty » proposition plus sexy.

Chaque matériau utilisé est certifié, traçable et les matières respectueuses de l’environnement. Pour aller plus loin, la marque Intimissimi a conclu un partenariat avec Treedom qui propose de planter des arbres grâce à un système de parrainage. Au moment de valider son panier, le client reçoit un code unique utilisable sur le site, grâce à ce code il pourra choisir l’arbre qu’il souhaite planter et contribuera ainsi à la sauvegarde de la biodiversité.

Source : Marie Claire, le 06/03/2020 

LES PANSEMENTS POUR TOUTES LES COULEURS DE PEAU PAR TESCO

© Pansement Tesco – Dans ta pub

Auparavant, trouver des pansements adaptés aux peaux foncées en Grande-Bretagne était compliqué. Le constat a été fait par un employé de Tesco qui raconte ironiquement avoir fait 45 voyages autour du soleil pour s’en procurer. Peu de temps après le tweet est devenu viral. À tel point que la marque Tesco a décidé de sortir deux nouvelles teintes de pansements : medium et dark.

Cette initiative permet à Tesco de refléter la diversité ethnique de ses clients. Proposer des produits inclusifs adaptés à chacun fait partie des enjeux primordiaux des marques. Dans ce cas, c’est la force des réseaux sociaux qui a permis de faire bouger les choses. Cependant, l’idée n’est pas nouvelle. En 2007 en France, la marque Mercurochrome avait déjà lancé des pansements identiques sans pour autant réussir à pénétrer le marché.

 Source :  Creapills, le 27/02/2020

Le point de vue Carlin par Ambre Venissac : La représentation des consommateurs dans leur pluralité et diversité est devenue clé. Elle agite encore la mode et les industries créatives, mais doit aussi trouver ses expressions dans des secteurs plus larges qui rythment le quotidien de tout consommateur. Ce besoin croissant de reconnaissance et de considération qu’éprouvent les individus ne peut être ignoré. La beauté et la lingerie ont mis en exergue la richesse qui se cachait derrière le terme « nude » en apportant des réponses produits et communication toujours plus inclusives et personnalisées. Comment ne pas s’étonner de trouver le fond de teint s’accordant parfaitement à notre carnation mais pas le pansement qui se fondra discrètement sur la peau ? Cette approche centrée sur l’expression de soi et la self-esteem n’est pas à considérer que dans les industries de la mode, de la beauté ou de la lingerie, mais elle doit bel et bien devenir la norme. Bien plus qu’une façon d’aborder la consommation, une façon d’être et de reconnaître le soi.

LE LANCEMENT DU NOUVEAU MASCARA GUCCI, L’OBSCUR

© Mascara Gucci – jelmoli.ch

Pour célébrer ce lancement, la marque a ouvert son tout premier pop-up store sur Melrose Avenue à Los Angeles le 6 et 7 mars 2020. Créé en partenariat avec Sephora, il plongeait le consommateur dans une expérience interactive inédite.

L’Obscur est le dernier né de la gamme Gucci Beauty. Ce mascara à la texture crémeuse ultra riche offre une teinte intense modulable. Il est destiné à « ceux qui osent exprimer et embrasser leurs différences, du classique à l’audacieux, du discret au punk ».

Il est distribué en exclusivité en ligne et dans certaines boutiques Parisiennes au prix de 37€. Des parfums et rouge à lèvres sont d’ores et déjà disponibles en parfumeries. Le gloss visage Eclat de beauté Effet Lumière créant un effet mouillé réfléchissant est en avant-première sur le site internet de la marque.

 Source :  CR Fashion, le 07/03/2020 

Le point de vue Carlin par Ambre Venissac : La mode et la beauté explorent de fortes synergies. En mai 2019, Gucci Beauty renaissait de ses cendres avec le lancement d’une collection de rouges à lèvres. C’est vos yeux qu’Alessandro Michele vous propose d’habiller avec L’Obscur, ode à la liberté à l’esthétique rétro laissant libre cours à l’interprétation et à l’expression créative de chacun. Regard subtil ou audacieux, à vous de choisir. Ces rapprochements mode beauté semblent presque naturels tant ces secteurs fusionnent et se nourrissent l’un l’autre. Les gammes makeup s’expriment sur les catwalks aux côtés de la mode. Ces deux secteurs sont confrontés aux mêmes aspirations consommateurs et à un défi commun : celui de redéfinir la beauté en célébrant toutes les individualités.

KNIX CÉLÈBRE LES FEMMES DE PLUS DE 50 ANS

© Lingerie Knix – Knix.com

C’est à l’occasion de la Journée Internationale des droits de la femme que la marque de lingerie canadienne a sorti sa nouvelle campagne publicitaire. Ce sont treize femmes âgées de 50 à 81 ans que l’on célèbre avec ce spot qui s’intitule « L’âge n’a pas d’importance ». Le message de cette vidéo ? Les femmes ne sont pas invisibles, elles ont le droit de se sentir sexy malgré leurs vergetures, rides ou bourrelets. Jusqu’à récemment, la femme in real life était encore sous représentée dans les campagnes, particulièrement en lingerie.

La marque a été créée par Joanna Griffiths lorsqu’elle a appris ce par quoi les femmes font face après l’accouchement. Elle propose une ligne de sous-vêtements étanches, confortables et beaux. Elle est désormais connue pour designer des produits intimes pour chaque étape de la vie. Le 8 mars, elle déclarait « Chez Knix, nous essayons de vivre chaque journée comme si c’était la Journée internationale de la femme. Il en a toujours été ainsi dans notre mission : nous pensons qu’il est temps que toutes les femmes vivent totalement, sans aucune excuse. Et nous disons bien TOUTES les femmes ».

Source : Démotivateur, le 09/03/2020

Le point de vue Carlin par Ambre Venissac : La beauté n’a pas d’âge. Des initiatives de marques sont mises en place pour améliorer la représentation des femmes d’un certain âge. Et cela ne concerne pas uniquement les mannequins ancienne génération, des anonymes sont elles aussi mises à l’honneur. Au-delà de l’inclusivité, un regard plus serein sur l’âge et le bien vieillir, c’est l’âge d’or des pleniors (contraction de plaisir et seniors).

VOLITION, LA MARQUE BEAUTÉ QUI FAIT CHOISIR SES CONSOMMATEURS

© Volition – One stone

La marque aide ses consommateurs à trouver le produit qui correspond parfaitement à leurs attentes en les associant au processus de développement.

En effet, les clients peuvent soumettre leurs idées à la marque qui pourra ensuite développer des prototypes. Puis c’est au tour de la communauté de voter pour les produits qu’elle juge les plus pertinents. S’ils atteignent le nombre de votes nécessaire, ils sont commercialisés sur l’e-shop et deviennent des best-sellers.

Ce qui différencie Volition des autres marques de beauté : ses temps de développement courts (3 à 6 semaines lorsqu’il faut de 3 à 6 mois pour une marque traditionnelle), ses formules naturelles qui bannissent un grand nombre d’ingrédients (sulfate, parabène, phtalates, parfums de synthèses, aluminium…).

Source :  Insider, le 05/03/2020

Le point de vue Carlin par Ambre Venissac : Pour être synonyme de désirabilité, il est important d’associer le consommateur : co-créer, collaborer… Il s’émancipe de son statut de consomm’acteur pour participer à la conception du produit. On passe d’une logique de discours à un dialogue avec la communauté de la marque, à cœur ouvert.

LA COLLABORATION LEVI’s x nintendo

© Levi’s – Twitter @Levi’s

Le 1er Avril, Levis devrait lancer une collection hommes & femmes en hommage à Super Mario Bros. L’annonce a été faite via les réseaux sociaux sur les comptes Twitter et Instagram de la marque.

Sous forme de patch ou en all-over à l’inspiration Takashi Murakami, champignons, pièces et personnages viendront habiller les vêtements de la collaboration. Pour l’occasion le célèbre 501 sera brodé « Power Up ! ». La collection comprend notamment des shorts, teeshirts, vestes, casquettes, salopettes.

La marque travaille souvent en collaboration avec des licences. On se souvient de la capsule Star Wars pour célébrer le 40ième anniversaire du film ou encore pour les 45 ans de Hello Kitty.

Source :  Hypebeast, le 05/03/2020

UN MANNEQUIN TAILLE 40 DÉFILE CHEZ CHANEL

© Chanel – Paris Fashion Week FW2021- Photo by Peter White/Getty Images

Mardi 3 mars 2020, lors de son défilé Haute Couture, Virginie Viard, aux commandes de la maison Chanel, a fait défiler Jill Kortleve une mannequin de taille 40. Selon l’IFM, cette taille est la plus portée par les françaises. Le show de Chanel présente ici un nouveau rapport au corps des femmes, plus représentatif de la société.

La première fois qu’un modèle hors des codes traditionnels avait défilé pour la marque c’était en 2010 avec Crystal Renn (taille 44) lors du défilé croisière à Saint-Tropez. Chanel n’est pas la seule maison à s’être diversifiée cette saison en faisant défiler des mannequins grandes tailles : Paloma Elsesser pour Lanvin ou Alexis Ruby chez Marc Jacobs. Cependant, le mouvement a du mal à s’imposer en France contrairement aux USA où Ashley Graham défend le body positivisme et neutralise le culte de la minceur.

Source : Madame le Figaro, le 03/03/2020

AMBRE VENISSAC
MARKETING PROJECT MANAGER

contact us

LÉA AUPETIT
MARKETING ASSISTANT

contact us

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.